Marine & Laurent - Le site

Accueil > Maison > Le second oeuvre > Le jour où les Shadoks nous ont manqués

Le jour où les Shadoks nous ont manqués

VMC, nez de marches et mise en pression

lundi 20 mars 2006, par Marine

On poursuit notre préparation pour le coulage de chape.

Laurent a donc procédé au renforcage de 2 nez de marches. Il a fait des trous, enfoncé de la ferraille fait maison et collé au scellement chimique hyper efficace. Je poursuis l’explication pour ceux qui ont du mal à comprendre : lorsqu’on va couler du béton pardessus le polistyrène il va s’arrêter au bord de la planche en bois et recouvrir les fers qui renforce le béton.

Ensuite nous avons testé les tuyaux de chauffage. Un peu comme la semaine précédente pour les circuits d’arrivés d’eau chaude / eau froide, mais en beaucoup plus long. Il suffit de remplir d’eau 10 circuits d’en moyenne 80 mètres et de les mettre en pression. Pour avoir une mesure bien précise de la pression Laurent à installé des Manomètres juste à l’entrée. Pour l’anecdote, vu qu’il faut un minimum de 10° pour fixer les pièces et qu’il faisait -2° (ben ouais ça caille une maison sans chauffage) on faisait des stages de lampe sous les projos (seul source de chaleur).

Bon une fois que c’est fixé, vous allez me dire y a plus qu’à mettre de l’eau. Sauf que Laurent n’a pas tout de suite pensé remplir les tuyaux de chauffage avec le tuyau d’arrosage, il pensait tout remplir grace avec la petite pompe qui contient 12 litres. c’est la petite machine rouge qu’il à près de lui sur la 1ère photo. Donc ça fait environ 800 mètres de tuyau multiplié par 3.5 cm de diamètre : je vous laisse calculer le volume à pomper. Surtout que sur la photo c’est Laurent qui pompe mais que dans la réalité c’est titine qui l’a fait. D’où une pensée émue pour les shadoks et leur eau qui monte.

Au bout du compte on a réussi à leur mettre la pression à ces tuyaux ...

Portfolio