Marine & Laurent - Le site

Accueil > Maison > Le gros oeuvre > Le puisard du vide sanitaire

Le puisard du vide sanitaire

samedi 2 juillet 2005, par Laurent

Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Ce samedi, deux opérations puisardesques :

- Scellement d’une réhausse de 60x60 intérieur (70x70 extérieur) sur le couvercle du puisard à l’extérieur derrière la maison. Cela permettra d’accéder au puisard après le remblais définitif, pour y mettre une pompe permettant l’arrosage du jardin.

- Création d’un puisard dans le vide sanitaire sous le garage afin de faire la peau à cette eau stagnante qui nous fait ch*er. J’ai donc commencé par creuser un trou de 70x70cm, sur une profondeur de 1m, à la bèche et à la pelle, dans de la glaise bien verte et bien glissante.

Une fois le trou terminé, j’ai mis au fond et sur le tour du trou un feure géotextile, afin d’éviter que la glaise colmate tout.

J’ai étalé au fond une couche de 10cm de gravier.

Puis nous avons descendu à l’aide d’un palan le regard de 50x50 intérieur (60x60 extérieur) dans le trou (merci à Michel, mon voisin pour le coup de main ;-)).

Auparavant, j’ai fait des fentes à la disqueuse dans le fond du regard, et sur le dessus des côtés, afin de permettre l’entrée de l’eau. Même chose pour les réhausses.

Au total, le puisard fait 3x30cm, soit 90cm.
Il permettra donc de drainer un peu plus de 200L.

Enfin, du gravier permet de boucher l’espace entre les réhausses et le géotextile, collé contre la glaise.

A l’avenir, j’y mettrais une pompe à déclenchement automatique qui permettra d’évacuer l’eau vers le puisard extérieur.

La dernière opération de la journée a été de débarrasser au maximum l’intérieur de la maison, pour permettre lundi matin le stockage du doublage.

Portfolio

Messages