Marine & Laurent - Le site

Accueil > Maison > La conception > Comment concilier la chèvre et le chou

Comment concilier la chèvre et le chou

lundi 5 juillet 2004, par Marine

Pas de licence spécifique (droits par défaut)

qui est la chèvre, qui est le chou ?

Papa veut du parpaing, Lalou du Ytong (Béton cellulaire)-
Papa donne le terrain, Lalou a les sous.

Quant à moi, je veux bien choisir la couleur du crépi, la forme des chiottes, l’équipement de la cuisine, mais en mur j’y connais rien. J’aurai préféré des bons gros blocs de calcaire taillés à même la carrière et montés à la chaux. Rien que du très simple et très réalisable en région parisienne ;-)

mais enfin, il faut bien que quelqu’un tranche. Pour ce faire, il faut bien étudier la matière, peser le pour et le contre, et le plus dur... convaincre l’un des deux !

En fait, j’ai pris le problème dans l’autre sens : qui sera le plus facile à convaincre ?

Le père, je le connais depuis 26 ans, et il est pas né de la dernière pluie. Et puis, tous mes arguments sont éculés depuis le temps. Ce coté me parait un peu inaccessible.

Le mari, je le connais depuis moins longtemps, mais il a quelques petites faiblesses qui peuvent être exploitables par la vendeuse chevronnée que je suis. Mais quelles faiblesses ?

- le goût immodéré pour l’informatique et tout ce qui gravite autour,
- et un peu d’orgueil... mais si, mais si...

Là, on met le tout dans un chapeau, on secoue, et ça donne l’argument qui tue : (attention les yeux)

"Si tu veux épater la galerie avec ta maison, tu crois impressionner le plus avec des murs super techniques, ou des écrans plats 19 pouces !"

Il faut savoir que la taille des écrans est inversement proportionnelle à la qualité des murs (ben ouais, je me suis mise au maths, pour convaincre un mari cartésien !)
Plus les murs sont économiques, plus la "salle réseau est dotée".

Vous pourriez dire, peut-être à juste titre, qu’il n’y a qu’à garder le ytong et la salle info, et diminuer le prix de la cuisine !
Et là je réponds NON !
- parce que la cuisine, c’est pour moi,
- parce qu’elle est parfaite comme ça,
- et que si t’as envie de venir manger à la maison, t’as intérêt à me soutenir, non mais qui c’est qui donne à manger ici ! non mais enfin bon !!
Y at-il quelqu’un pour refuser une bonne crêpe, faite sur ma future superbe crépière à la taille pas du tout indécente ! hein ?

Y a personne qui répond ?

Bon je préfère !

Pour en revenir à mon histoire (parce que là on s’égare), c’est le parpaing qui a gagné.
Comme par hasard :-))

Bon la décision a bien pris deux mois, et quand on sait que c’est loin d’être le plus difficile, vous imaginez les articles polémiques que je vais pouvoir écrire !

Les amis, restez connectés !

Marine

Messages