Accueil > Maison > Les finitions > Carrelage

Carrelage

mercredi 9 août 2006, par Laurent, Marine

Sans licence

C’était le 15 juillet et Monsieur Russo, chef de chantier de son état mais carreleur dans le passé, nous a pris en pitié et a insisté pour nous aider à démarrer la pose. Bien lui en a pris, parce que c’est pas évident de savoir par où on va commencer. Le but était de faire en sorte que ça tombe bien partout et compte tenu du fait que c’est un peu biscornu, y’ avait du boulot. Le plus important était de ne pas avoir un petit bout de carrelage le long d’un mur (c’est un peu moche, surtout quand on n’a pas l’intention de mettre de meuble de ce coté).

Cette opération terminée, on prépare la colle à carrelage. C’est comme d’hab, de l’eau, de la poudre, un mélangeur. Le tout est d’avoir la bonne consistance. Et on étale avec un platoir à dents qui aide à la régularité de l’étalage. Monsieur Russo et Laurent ont posé environ 30m² dans la journée et c’est Laurent qui a pris seul la suite pour le reste de la maison.

Donc on a mis du carrelage gris dans le salon, le couloir, la cuisine, et la buanderie. On a terminé vers 2h du matin la pose du carrelage de la cuisine pour finir le lendemain (en fait techniquement c’est le même jour ;-)) la buanderie et le dessous de l’escalier. Petite spécificité de l’escalier, puisque qu’il ne nous restait plus de carreaux entiers, Laurent a posé des tiers de carreaux en retaillant les innombrables chutes.

Restent les joints. On prépare de la barbotine super liquide, qu’on étale avec une raclette en diagonale pour qu’elle entre bien dans les joints fins (2mm). On laisse un peu sécher, et on étale de la sciure de bois très fine. On s’arme d’un chiffon et on frotte (comme des malades) autant les joints que la surface des carreaux. Il faut vraiment que toute la barbotine soit enlevée sinon après c’est trop tard. Là encore on a fini un peu tard (minuit et demi) parce que on avait pris 3 jours de vacances et qu’il fallait rattraper le temps. Merci à papa pour le coup de main. On peut dire qu’on a fini raides morts ce soir là. Frotter à quatre pattes la sciure sur 70 m² c’est le truc le plus physique qu’on ai eu à faire.

Bon il reste encore un peu de carrelage à faire dans la salle de bain et les WC mais les surfaces n’ont rien à voir. Ca va être de la rigolade. Enfin si quelqu’un a besoin de se refaire une sangle abdominale, les pectoraux et les dorsaux, on fourni les protèges genoux !

Portfolio

  • Traçage au sol
  • Réflexions sur les découpes
  • Début dans le salon
  • Petites découpes au pied des montants de la baie vitrée
  • Dans le salon
  • A la mi-journée
  • Un bout du couloir fini
  • Couloir en cours
  • Le nez de marche de la buanderie
  • Dans la buanderie
  • Dans la cuisine
  • Le salon vu de la cuisine
  • Vue du salon
  • Sous l'escalier
  • Préparation de la barbotine
  • L'astuce du lait
  • Etalage à la raclette
  • Séchage de la barbotine
  • Nettoyage à la sciure
  • Coup d'éponge final

Messages