Marine & Laurent - Le site

Accueil > Nombrilissime > J - 9 après-midi fumier

J - 9 après-midi fumier

samedi 29 mars 2008, par Marine

Après tous les événements racontés dans les épisodes précédents, ce samedi ne pouvait être que tranquille. D’ailleurs la matinée s’est bien passé. Malo a fait la grasse mat jusqu’à 7h10, c’est pour dire. Léonie a une bonne mobilité, je n’ai lu que 5 histoires à Malo, et ensuite ma mère l’a occupé dans le jardin jusqu’à l’heure de la bouffe.

Donc bien calé dans le canapé, il n’y avait que les pêtages de plomb de Laurent qui a fait je ne sais pas quoi à l’étage, pour me déranger. Il s’est levé du pied gauche et il a dit des gros mots de 8h à 13h. Dans ce cas, j’ai deux choix, soit ne rien dire du tout et ne même pas faire entendre ma respiration, soit mettre de l’huile sur le feu, pour que moi aussi je puisse me défouler. Mais là je ne sais pas pourquoi, c’est plutôt la première solution que j’ai choisie. c’est pourtant pas mon genre.

Et là l’angoisse équivalente à celle de la page blanche m’étreint. S’il ne se passe rien aujourd’hui pas d’article croustillant. Horreur !!!

Alors la sieste se passe : la mienne et celle de Malo. Un peu courte à mon goût, mais bon. Je lui lis quelques histoires (je pense que je vais pas tarder à anticiper l’apprentissage de la lecture...). Il faut qu’il sorte cet enfant, mais moi, je ne suis pas très vaillante. Alors quand Laurent me dit qu’il va dehors pour prendre des photos pour faire un article proposant de donner la ferraille en trop, je lui propose généreusement l’aide de Malo. Que voulez-vous qu’il se passe dans le jardin. Trop bon ! je me prépare psychologiquement à 15 - 20 minutes de tranquillité... Et là c’est le drame !

Au bout de même pas 5 minutes, Laurent arrive en vociférant dans le garage contre Malo. Comme le discours semblait confu, je me suis imaginé le pire. Donc je passe de l’affalement le plus complet à la course en quelques secondes... Je mets le pied sur le tas de livres lus dans la journée délicatement posés sur le tapis par mon fils et m’étale de tout mon long : c’est pas une bonne idée. Mais ça hurle toujours dans le garage... Malo a en fait trouvé très amusant de piétiner le fumier bien frais de mon père. Les deux bottes bien enfoncées, Malo est tombé dedans. Mon père vous dirait que ça sent rien la merde de pigeon... c’est pas complètement vrai sans vouloir le vexer.

Laurent qui ne fait pas dans la demi mesure est horrifié, il hurle que mon fils pue. D’accord, moi je suis un peu née dedans, et je peux mieux faire face, mais y a quand même pas mort d’homme. Alors je m’occupe du bigorneau un peu désemparé et je mets ses vêtements direct dans la machine. Ça me fait penser que j’ai étendu la lessive du matin sur la terrasse. Avec le vent ça doit être sec ...

C’est exactement là que le tancarville est tombé...

Non, avec le vent, le tancarville à roulettes a traversé la terrasse pour venir s’échouer dans le seul coin vaseux du jardin. Conclusion : c’est sûr, c’est une journée de M.......

Après le nettoyage de Malo, la relance d’une machine, je reprends mon calme et fait l’état des lieux après ma chute. J’ai pas perdu les eaux, mais je vais avoir au moins un bon bleu. Bon je suis quand même inquiète parce que je surveille de près les mouvements de Léonie et avec toute cette agitation j’avoue avoir été moins attentive, donc je ne sais plus si elle bouge bien. Écrire me permet de me poser et de surveiller. On verra bien.

Sur ce, je vous laisse, parce qu’il faut absolument que j’aille lire des choses ignobles sur les forums concernant ce que le bébé risque en cas de chute...

A demain peut-être ...

Messages

  • Tu me l’avais déjà racontée ta journée mais à la lecture de ton article, je crois que j’aurais pu accoucher si j’avais été toujours enceinte !!
    Bon, malgré tout ne prends pas tous ces compliments comme un encouragement à d’autres cascades... Laisse faire les autres un peu !
    Bises et peut-être à demain...

    Seve

  • J’allais oublier : personne n’a reconnu Léane sur la photo j’espère ? Dans le doute, vous auriez quand même pu flouter ma fille quand elle se gaufre, j’ai une réputation moi !!

    • T’aurais voulu qu’on lui floutte les fesses ? Je ne suis pas sure que son postérieur soit si visible et si célébre, que ce soit nécessaire. En remarque je peux mettre une photo de son céant en train de gigoter dans la baignoire avec mon fils, histoire de lui tailler une réputation.